Le chevalier Bayard était « sans peur et sans reproche ». Le chevalier méditant est sans peur et sans espoir.

 

Meditante les mains en mudra cosmique, une dague posée à ses pieds