L’aventure de l’éveil

Textes choisis par Patrick Mandala
Le Relié, 2009
14 cm x 22 cm, 180 pages


Couverture de L’aventure de l’éveil

Quatrième de couverture

Jiddhu Krishnamurti (1895-1986) est considéré comme le parfait exemple du sage libre de toute attache, de tout dogme, de toute religion. En cela son message de tolérance, de ferme lucidité et de pure intelligence trace les contours d'une véritable spiritualité laïque qui nettoie l'esprit de ses innombrables encombrements mentaux.

Nombreux sont ceux qui se disent concernés par cet insoumis de l'esprit qu'est Krishnamurti, mais souhaiteraient le lire d'une manière plus ludique, plus facile. De là l'idée de cette véritable anthologie et abécédaire de sagesse selon Krishnamurti.

Les citations présentées ici par Patrick Mandala sont courtes et proches de l'aphorisme. Elles traitent de thèmes et de questionnements fondamentaux auxquels Krishnamurti donne des réponses percutantes.

« Je ne peux vous transporter au but ; je peux vous enseigner le chemin ! »

Extraits de l'ouvrage

• Agressifs et auto-centrés

Étant conditionnés, nous sommes agressifs […], nous sommes brutaux, nous sommes incapables d'examiner, de regarder avec impartialité les idées, les points de vue ou les pensées d'autrui. […]

Ce conditionnement fait de chacun de nous un être centré sur lui-même, luttant pour conserver son moi, sa famille, sa nation, sa croyance.

page(s) 32
• Observer la distance

Lorsque vous percevez une distance entre vous et l'objet de votre observation, constatez en cette distance l'absence de l'amour.

page(s) 34
• Accorder toute son attention

Si vous voulez voir quelque chose très clairement (une fleur, un nuage, un oiseau en plein vol, ou la ligne claire d'une belle montagne), […] il vous faut y accorder toute votre attention.

Dès l'instant où vous accordez votre attention complète, il n'y a plus de problème. Ce n'est que quand il y a inattention, qu'il y a flottement dans l'attention, que prennent naissance les problèmes. Et celle-ci n'a absolument rien de commun avec la volonté et la concentration.

page(s) 40
• Suivre versus examiner

C'est une de nos traditions que de suivre ; comme les animaux qui vivent en troupeau, nous suivons tous le chef, le gourou ; c'est ainsi que prend naissance l'« autorité ». Là où il y a « autorité », il y a forcément peur […].

Est-il possible de ne jamais accepter, mais d'examiner, d'explorer ?

page(s) 41
• L'attention dissout l'ego

Quand il y a une attention totale, on ne forme pas de centre. Ce n'est que l'inattention qui crée le centre. […]

Lorsqu'il y a attention, il n'y a pas un centre qui réagit [donc personne de blessé, ni de blessure].

page(s) 44
• Le bonheur est intemporel

Le bonheur n'est pas un produit du temps, le bonheur est toujours dans le présent, un état intemporel.

page(s) 47
• La communion : mourir au passé

J'entends par « communion » un état où le passé n'intervient pas, afin de regarder chaque chose de façon innocente, neuve – c'est la seule façon d'être en communion, en mourant ainsi à toutes les choses du passé.

page(s) 52