Transformation et guérison

Le Sutra des Quatre Établissements de l'attention
Albin Michel, 1990
11 cm x 18 cm, 180 pages
Couverture de Transformation et guérison

Quatrième de couverture

Transformation et guérison présente les enseignements originels du Bouddha sur la méthode de l'attention au corps, aux sensations, à l'esprit et aux objets de l'esprit à travers trois versions du Sutra des Quatre Établissements de l'attention - l'un des trois principaux sutras.

Le commentaire de Thich Nhat Hanh, qui inclut vingt contemplations liées à la vie quotidienne, nous indique comment traiter la colère, la jalousie et les traumatismes ; comment cultiver les plus belles qualités de ceux avec qui nous vivons - nos enfants, nos amis ; comment accueillir avec sagesse et compassion notre propre mort et celle des personnes aimées.

Avec la simplicité et la profondeur qui caractérisent son enseignement, le maître zen nous invite à considérer concrètement les exigences d'une transformation intérieure, voie menant à une véritable guérison spirituelle.

Extraits de l'ouvrage

• Un avec l'objet de méditation

Le terme vipassanā signifie « aller en profondeur dans l'objet pour l'observer ». Pendant que nous sommes pleinement conscients d'un objet et l'observons avec profondeur, la frontière entre le sujet qui observe et l'objet observé se dissout progressivement, sujet et objet deviennent un. Ceci est l'essence de la méditation. Nous ne pouvons comprendre un objet qu'en le pénétrant et en devenant un avec lui.

page(s) 44
• Unité du corps et de l'esprit

Dans la pratique de la méditation, la distinction entre le corps et l'esprit se dissout, nous parlons de l'unité du corps et de l'esprit.

page(s) 48
• Se poser & voir clairement

Le terme śamatha-vipassanā signifie « arrêter-observer », « calmer-illuminer » ou « concentrer-comprendre ».

page(s) 49-50
• Bienfaits du souffle

Quand nous inspirons, nous pouvons sentir le souffle entrer dans notre corps et calmer toutes nos cellules. Quand nous expirons, nous sentons l'expiration emporter avec elle toute notre fatigue, notre irritation et notre anxiété.

page(s) 52
• Voir les merveilles de la vie

[L]e pratiquant peut voir les merveilles de la vie dans son corps, son esprit, sa respiration et peut rendre les sensations de paix et de joie stables et fortes.

page(s) 52
• Réellement nous-mêmes

Quand nous ne sommes pas vraiment nous-mêmes, mais divisés et dispersés, nous ne sommes pas réellement en contact avec la vie. Le contact n'est profond que si nous sommes réellement nous-mêmes.

page(s) 53
• Réaliser notre intégrité

Nous pouvons réaliser notre intégrité grâce à la respiration consciente, qui nous ramène à notre corps et à notre esprit. Réaliser notre intégrité est aussi nous rénover à chaque instant. Nous sommes neufs, et les autres aiment être avec nous.

page(s) 54