Vivre sans peur

Sept principes pour oser être soi
Belfond, 2010 , traduit en 2011
14 cm x 22 cm, 270 pages
Pocket, 2013


Couverture de Vivre sans peur
Couverture poche de Vivre sans peur

Quatrième de couverture

Incertitudes, confusion et manque de confiance vous empêchent d’évoluer comme vous le souhaiteriez ? Vos peurs vous freinent ? Et si vous repreniez dès aujourd’hui les rênes de votre vie ?

Puisant dans son expérience de thérapeute et dans les leçons de sagesse des maîtres zen, des prophètes soufis et des enseignants bouddhistes, Brenda Shoshanna décortique les mécanismes de la peur et nous montre comment la combattre.

Chaque chapitre développe un principe clé : accepter le changement, compter sur les autres, prendre des risques, tirer des enseignements des mauvaises passes, transformer sa colère en compassion, renoncer au désir de contrôle et trouver le courage d’être soi.

À l’aide d’exercices aussi simples que ludiques, Brenda Shoshanna nous amène pas à pas à retrouver confiance, sagesse et créativité.

Un guide apaisant et rassurant pour regagner la paix de l’esprit et être soi-même, quoi qu’il arrive.

Extraits de l'ouvrage

• La peur est un escroc

La morsure de la peur ressemble à celle du serpent : le venin s'étend en vous, paralyse vos sens et bloque votre faculté de raisonner. Par conséquent, reconnaître la peur et s'en libérer est un exercice à pratiquer quotidiennement. Plus vous le pratiquerez, plus il deviendra facile et moins vous vous sentirez menacé. Une fois votre peur vaincue, vous vous rendrez compte que vous avez de nouveaux les idées claires et que vous savez spontanément quelle conduite adopter. […]

La peur est un escroc qui se manifeste de toutes sortes de façons : obsession, trouble, perte de la maîtrise de soi, ou dysfonctionnements divers. Elle peut être déclenchée par n'importe quoi – des idées, des croyances, des souvenirs, des goûts, des odeurs, voire des pensées inconscientes.

page(s) 14
• Rejeter le message de la peur

Comprenez que si vous ne croyez ni le message, ni le messager, la peur ne se manifestera pas. Ce n'est pas ce qu'on vous apprend, mais votre façon d'y réagir – la peur que vous ressentez – qui vous paralyse. […]

Arrêtez-vous : chaque fois qu'un message suscite de la peur, rejetez-le immédiatement. Même si vous pensez qu'il a des chances d'être vrai, rejetez-le parce que la peur vous prive de votre discernement. Attendez de l'avoir vaincue pour décider s'il est vrai.

page(s) 15
• Ne plus nourrir la peur

La peur se nourrit de votre foi en elle. Elle a besoin que vous croyiez les histoires, les idées, les attentes catastrophiques, les hallucinations et les suggestions hypnotiques qu'elle vous fait avaler. […]

Plus vous attribuerez de pouvoir, de force et de réalité à la peur, plus elle prendra le contrôle de votre vie. Plus vous chercherez à la fuir, plus elle vous poursuivra.

page(s) 16
• Pourquoi est-ce si difficile de rester immobile ?

Arrêtez-vous un instant et voyez la peur comme un tyran. Cessez de courir, retournez-vous et affrontez-la. Rien de plus. Un tyran puise sa force dans votre fuite et votre angoisse. Rien qu'en cessant de fuir, vous lui coupez l'herbe sous le pied. Pourquoi est-ce si difficile de rester immobile ?

page(s) 17
• Agir maintenant

Agissez maintenant. Il existe toujours une petite action que vous pouvez entreprendre, si minime soit-elle, qui vous permettra d'apprendre et d'acquérir davantage d'assurance. Trouvez un acte à votre portée et foncez. Cherchez ce qu'il est nécessaire de faire dans l'instant, franchissez une minuscule étape qui vous rapprochera d'un plus grand objectif. Quand vous agissez maintenant, la peur n'a ni le temps ni l'espace de croître. La peur croît dans des espaces vides, pendant que vous attendez, que vous imaginez, espérez, tirez des plans.

page(s) 19-20
• La peur est un as de la tromperie

La peur est un as de la tromperie. Quand vous gobez ses mensonges, elle vous prive de votre temps, de votre espoir et de votre force vitale. […]

La peur vous prive de votre véritable sécurité, de votre bonne volonté, de votre bonheur, et de votre aptitude naturelle à prospérer, vaincre les difficultés et connaître l'épanouissement.

page(s) 20
• Antidote : la peur n’a pas de sens

Un excellent antidote à la peur est de prendre conscience qu'elle n’a pas de sens. Elle ne veut pas dire que vous allez être blessé, que vous avez commis une erreur ou encore que vous n'êtes pas sur la bonne voie. C'est un fantôme qui vous menace d'un sabre. Elle vous avertit de choses qui ne se produisent pas, éveille des attentes catastrophiques, quand elle ne dissimule pas un danger réel. En fait, elle n'est qu'une sensation qui s'appuie sur de vieilles pensées, idées, croyances et attentes qu'on n'a cessé de vous inculquer. Vous êtes conditionné pour y succomber.

page(s) 22